Taxe sur l’utilisation des eaux d’irrigation maintenue

 Le ministère de l’agriculture maintient sa décision d’adopter une taxe forfaitaire annuelle de 75 dinars/ par hectare et un tarif de 65 millimes/par m3 sur l’utilisation des eaux d’irrigation.

 Au cours d’une rencontre avec les agriculteurs de la région de la Manouba et des représentants de l’Union Régionale de l’Agriculture et de la Pêche (URAP), le ministre de l’agriculture Mohamed Ben Salem a évoqué jeudi 14 mars, la possibilité d’échelonner le payement sur trois tranches, ajoutant que cette opération sera évaluée après une année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here