L’ODC proteste devant l’ANC pour dénoncer la hausse des prix des carburants

Les membres du bureau national de l’organisation de la défense du consommateur ont décidé de célébrer le 15 mars,  journée internationale du consommateur, en protestant, ce matin, devant l’assemblée nationale constituante.  «  Nous sommes venus dénoncer la dernière augmentation des prix des carburants », a déclaré Slim Saadallah, le vice-président de l’ODC. « Nous avions déjà commencé à concerter, mais le gouvernement nous a surpris par cette décision unilatérale », a-t-il déploré.  Le 23 février dernier l’ODC avait déjà organisé une table ronde où toutes les parties prenantes ont débattu du problème de la flambée des prix et ensemble; ODC, gouvernement, UGTT, UTAP, représentants de la BCT et experts économistes, avaient  essayé de trouver des solutions pour réduire l’inflation.  La décision de l’augmentation des prix a donc suscité l’indignation des membres de l’ODC qui ont cru «  révolue » l’époque des décisions unilatérales.

Aussi indigné que son collègue, Mohamed Zarrouk, membre du bureau national de l’organisation, a, lui, déploré cette hausse exorbitante des prix des carburants et s’est montré préoccupé des retombées de cette augmentation sur le pouvoir d’achat des citoyens. Bien qu’il soit « conscient des défis économiques auxquels fait face le gouvernement », le responsable de l’ODC a estimé que « la décision est dangereuse et menace sérieusement l’économie nationale ».  C’est que, pour lui, cette hausse entraînera la hausse des prix des produits alimentaires, de l’eau ou encore des services. « Le tarif du transport rural a augmenté de 200 millimes, immédiatement après la décision du gouvernement », a-t-il souligné. « Cela entraînera aussi une hausse du taux de l’inflation », a renchéri Ahmed Zarrouk, qui a par ailleurs appelé l’INS à réviser l’indice des prix à la consommation familiale. «  Nous ne savons pas encore les produits que l’INS prend en compte pour calculer le coût du panier des ménages tunisiens !», a asséné Mohamed Zarrouk.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here