Des relations paisibles entre l’Islam et le Vatican seront-elles possibles?

Après des rapports tendus avec Benoit XVI, soupçonné d’être hostile à l’Islam, le Monde musulman  espère des relations plus paisibles avec le Saint-Siège, sous le nouveau pape François 1er. L’Organisation de la coopération islamique (OCI), qui regroupe 57 pays, ainsi que l’institution d’al-Azhar au Caire, ont exprimé des vœux en ce sens au souverain Pontife.

Le  fameux discours de Ratisbonne

Rappelons que le pape Benoît XVI avait prononcé un discours en 2006, à Ratisbonne (sud de l’Allemagne), dans lequel il avait associé l’Islam à la violence. Ces déclarations avaient provoqué des manifestations dans des pays musulmans et le Pape avait tenté de réparer les relations, en visitant la mosquée Sultan Ahmet à Istanbul, la deuxième visite d’un Pape à une mosquée dans l’histoire pontificale.

Citoyens de second ordre?

Le dialogue avec al-Azhar avait repris en 2009, avant d’être de nouveau rompu après un appel du Pape à protéger les minorités chrétiennes, après un attentat-suicide contre une église d’Alexandrie en Égypte, dans la nuit du 31 décembre 2010 au 1er janvier 2011. Al-Azhar avait vu dans ces déclarations sur les chrétiens d’Orient des « attaques répétées contre l’Islam ».

A noter que  les chrétiens d’Orient craignent d’être considérés dorénavant  comme des citoyens de second ordre, particulièrement suite à la progression des salafistes, tenants d’un Islam pur et dur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here