Cigarette électronique, une alternative au tabagisme ?

Invention miracle pour arrêter de fumer, ou simple effet  d’illusion ? Le succès croissant de la cigarette électronique dans le monde et son apparition depuis peu en Tunisie nous amène à nous y intéresser de plus près. D’autant plus qu’elle vient de faire parler d’elle récemment en France suite à l’ouverture d’une enquête sanitaire sur ses effets, à la demande du ministre français de la Santé.

Invention née il y a près d’une décennie, son principe est simple : pour donner l’impression de fumer la e-cigarette délivre de la vapeur d’eau.

En effet, le mécanisme consiste à mettre en contact une résistance électrique avec un liquide (appelé e-liquide) qui s’évapore à une température qui avoisine 60°C. De la vapeur est produite non pas de la fumée. C’est d’ailleurs ce qui rassure le plus les consommateurs car qui dit pas de fumée dit pas de combustion,  donc pas de monoxyde de carbone, pas de goudron ni quasiment aucune des substances cancérigènes de la cigarette classique.

D’ailleurs on parle de vaporisateur pour désigner la cigarette électronique, ses adeptes des « vapoteurs » et non plus des fumeurs.

Pour les consommateurs et les fabricants, ils sont formels : la e-cigarette est la solution pour en finir avec la cigarette classique.

fonctionnement-cigarette-electronique

Ainsi pour ceux qui ont tenté en vain  d’arrêter de fumer par les moyens classiques, la cigarette électronique a réussi là où les substituts de la nicotine ont échoué. Oui mais par quel miracle ? Si l’on observe cette fameuse invention de plus près,  l’on s’aperçoit que le secret de sa réussite réside dans le fait qu’elle permet aux inconditionnels  du tabagisme de continuer allègrement de fumer sans avoir à se soucier de la dépendance ni du sevrage.

La disponibilité de capsules aromatisées pour tous les goûts, l’absence d’atmosphère enfumée et d’odeurs de tabac sur les vêtements font de la e-cigarette la meilleure amie du fumeur invétéré. Certains en vantent même les mérites sur l’environnement, car pas de mégots, pas d’emballages, que du bonheur !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here