Assassinat de Chokri Belaïd : Le recours aux tribunaux internationaux n’est pas exclu voire fort probable

Au sujet du transfert de l’affaire de l’assassinat de Chokri Belaïd, devant les instances internationales, Haythem Tabbassi, membre du bureau politique du Parti des patriotes démocrates unifié a rappelé, lors d’une conférence de presse, tenue aujourd’hui jeudi 14 mars, à Tunis, par le Front Populaire et  la Coalition Civile qu’une délégation du Parti des patriotes démocrates unifié,  présidée par Mohamed Jmour, secrétaire général du PPDU et Besma Khalfaoui Belaid veuve du défunt Chokri Belaïd s’est rendue, dernièrement au Haut Commissariat aux droits de l’homme à Genève et que suite à cette visite,  le bureau du Haut commissariat des Nations Unies, à Tunis, s’est engagé à suivre le dossier, en collaboration avec les autorités tunisiennes.

Haythem Tabbassi a fait savoir également que son parti est en train de finaliser les procédures pour  transmettre le dossier de l’assassinat de Chokri Belaïd au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU, à Genève.

« Toutefois, notre parti n’a pas encore décidé de porter l’affaire devant les tribunaux internationaux. Un pas qui n’est pas exclu, voire fort probable, si tous les recours pour faire valoir notre droit, à l’échelle nationale, sont épuisés » a-t-il ajouté,  non sans exprimer les craintes du parti concernant les méthodes adoptées dans le traitement du dossier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here