Radhia Nasraoui reçoit le Prix «Geuzenpenning»

Aujourd’hui, le 13 mars 2013, Radhia Nasraoui, avocate et militante des droits de l’Homme, recevra aux Pays-Bas, le Prix « Geuzenpenning »,  des mains du Vice Premier ministre néerlandais, M. Lodewijk Asscher. La cérémonie de remise du prix aura lieu dans la Grande église de Vlaardingen et se déroulera en présence de S.A.R. le Prince Constantijn des Pays-Bas.

Madame Radhia Nasraoui a payé un lourd tribut à la lutte qu’elle mène depuis des années en faveur des droits de l’Homme. Dans son combat consacré au respect des droits de l’Homme en Tunisie, elle est allée très loin,  entamant même plusieurs grèves de la faim.

Il est essentiel que l’attention consacrée à la lutte contre les tortures ne se relâche pas. Madame Nasraoui estime que si on cache ces pratiques barbares, on est en fait complice. « Je me bats depuis des années déjà contre ces graves exactions. J’ai la nausée à chaque fois que j’entends que la torture est encore appliquée dans notre pays. »

Le Prix Geuzenpenning désire honorer les personnes et organisations qui s’engagent en faveur des droits de l’Homme et combattent la dictature, la discrimination et le racisme. Depuis 1987, ce prix a été attribué à différentes personnes et organisations. Initiative de la Fondation « Stichting Geuzenverzet 1940-1945 »- qui a été créée par d’anciens résistants néerlandais actifs lors la Deuxième guerre mondiale-, le Prix Geuzenpenning désire honorer et soutenir des résistants et militants contemporains des droits de l’Homme.

Dans le passé, ce prix a notamment récompensé Václav Havel (1995), la politicienne franco-colombienne Ingrid Betancourt (2004) et l’avocat et militant des droits de l’Homme syrien Haitham Maleh (2006). Il a aussi été attribué aux organisations internationales « Campaign for Tibet » (2005) et « Human Rights Watch » (2007). L’année passée, il a récompensé le militant Russe Gregory Shvedov.

Vous trouverez davantage d’informations sur le site Internet www.geuzenverzet.nl.

Le Musée de la résistance d’Amsterdam (Verzetsmuseum) et Amnesty International Pays-Bas organisent un programme lié au thème de la Justice transitionnelle en Tunisie. Ce programme se déroulera le 14 mars 2013, de 14h00 à 17h00, dans le Musée de la résistance. L’invitée principale sera la lauréate du Prix Geuzenpenning: Radhia Nasraoui. Les autres invités seront Benedicte Goderiaux (chercheuse chez Amnesty International Londres), Maaike Voorhoeve (chargée de recherche aux Universités d’Harvard et d’Amsterdam) et Erik Schumacher (Centre NIOD pour les études consacrées aux guerres, holocaustes et génocides).

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here