La page officielle Facebook de Moncef Marzouki attaquée

Une campagne de dénigrement a été lancée contre Moncef Marzouki, Président provisoire de la République,  par les facebookers tunisiens suite à l’immolation du jeune vendeur de cigarettes, mardi 12 mars 2013, devant le Théâtre municipal à l’avenue Habib-Bourguiba.

Les Tunisiens qui se rappellent bien de l’immolation de Mohamed Bouazizi, ont exprimé aujourd’hui leur ras-le-bol en s’attaquant à la page officielle Facebook de Moncef Marzouki.

 «Votre peuple continue à s’immoler Monsieur le président», un message adressé à Moncef Marzouki le président, mais aussi à Marzouki le militant des droits de l’Homme, qui n’a fait, tout au long de son mandat, que trahir la confiance qui lui a été accordée par ceux parmi les Tunisiens qui ont voté pour lui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here