Madiba est sorti de l’hôpital et « va bien »

 

Appelé affectueusement « Madiba » par son peuple, Nelson Mandela, 94 ans, qui avait été hospitalisé samedi 9 mars à Pretoria pour subir des examens, est rentré chez lui et « va bien », a indiqué la présidence sud-africaine. L’ancien président Nelson Mandela est rentré chez lui, à Johannesburg, après des examens satisfaisants dans un établissement médical de Pretoria. Il va bien, a déclaré le porte-parole de la présidence.

« Les médecins ont terminé les examens. Il va bien et, comme avant, sa santé reste sous la surveillance de l’équipe médicale », a ajouté la même source, sans préciser la nature des examens.

Un check-up de « routine »

La présidence sud-africaine avait annoncé samedi que le premier président noir qu’ait connu l’Afrique du Sud avait été admis dans un hôpital de Pretoria « pour des examens médicaux prévus, en rapport avec son état de santé et son âge », ajoutant qu’il n’y avait pas de raison de s’inquiéter.

« C’est un check-up à l’hôpital, normal pour une personne âgée », a indiqué à l’AFP un petit-neveu de M. Mandela, tandis que son petit-fils Mandla, désormais chef du clan xhosa de l’ancien président, a fait exactement la même déclaration à l’hebdomadaire sud-africain City Press.

Déjà hospitalisé en décembre

Selon l’agence de presse AFP, Nelson Mandela avait récemment passé 18 jours à l’hôpital, du 8 au 26 décembre 2012. Il y avait été soigné pour une infection pulmonaire et des calculs biliaires lui avaient été retirés. Ses médecins l’avaient déclaré guéri le 6 janvier.

Un mythe vivant 

Président de 1994 à 1999, Nelson Mandela a passé vingt-sept ans de sa vie en prison, pour avoir lutté contre le régime d’apartheid qui instaurait une stricte discrimination raciale en Afrique du Sud. Libéré en 1990, il est devenu quatre ans plus tard le premier président noir de son pays, après avoir obtenu en 1993 le prix Nobel de la Paix- conjointement avec le dernier président de l’apartheid, Frederik de Klerk-  pour avoir mené à bien les négociations vers la démocratie.

Il vit désormais complètement retiré, partageant son temps entre Johannesburg et Qunu, le village de son enfance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here