Egypte : Peine capitale confirmée après le drame de Port-Saïd

Selon un jugement retransmis en direct à la télévision, un tribunal égyptien vient de confirmer, samedi  9 mars, la condamnation à la peine capitale à l’encontre de 21 supporters de football pour leur rôle dans les émeutes meurtrières l’an dernier dans le stade de Port-Saïd.

Peine de mort par pendaison

Énonçant la liste des noms des 21 accusés, le juge a déclaré que le tribunal confirmait « la peine de mort par pendaison ».

Le tribunal a par ailleurs prononcé une peine de prison à perpétuité pour cinq autres accusés et l’acquittement pour 28 autres. Les 19 accusés restants sur un total de 73 ont été condamnés à des peines de prison plus courtes.

Des spectateurs morts piétinés

Selon l’agence de presse Reuters, 74 personnes avaient péri en février 2012, lors d’émeutes déclenchées à la fin d’une rencontre de football entre l’équipe cairote d’Al Ahly et la sélection Al Masry de Port-Saïd, au cours de laquelle Al Masry avait fait subir sa première défaite de la saison à Al-Ahly.

Des spectateurs sont morts piétinés par la foule paniquée qui tentait de fuir le stade à la suite d’une invasion du terrain par des supporters d’Al Masry. D’autres sont tombés ou ont été jetés du haut des gradins.

Violences récurrentes

Des violences éclatent régulièrement à Port-Saïd depuis le prononcé du verdict, le 26 janvier dernier. Au moins huit personnes ont été tuées à Port-Saïd cette semaine, dont trois policiers.

La confirmation des sentences risque de provoquer de nouveaux troubles à Port-Saïd mais aussi dans la capitale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here