Des propriétaires de taxi à Bizerte augmentent les tarifs de transport

Certains propriétaires de taxis dans la ville de Bizerte, parmi ceux qui n’utilisent pas le compteur et circulent sur les lignes des quartiers de Nakhla, Al-Waha, Corniche et autres quartiers situés en dehors du centre ville, ont unilatéralement augmenté les tarifs de transport et ce depuis l’entrée en vigueur de l’augmentation des prix des hydrocarbures.

Les propriétaires de taxi ont prétendu qu’ils « étaient affectés par la hausse du prix du carburant, ce qui a provoqué une baisse de leurs revenus et ils sont devenus incapables de pourvoir aux besoins de leurs familles, de payer les taxes municipales, les impôts ainsi que les frais exorbitants de l’assurance ».

A cela s’ajoute, « le paiement des crédits bancaires qui leurs ont été octroyés pour l’acquisition de nouvelles voitures conformément aux critères préétablis par le ministère du transport en vertu du cahier de charges spécifique à la profession ».

Qualifié par certains propriétaires de taxis, de « défi flagrant aux lois réglementant le secteur et aux autorités municipales, sécuritaires et aux structures professionnelles », cette mesure a provoqué des altercations entre les contrevenants et les usagers de taxi qui ont protesté contre cet agissement illégal, en l’absence de moyens efficaces de dissuasion.

Certains usagers des taxis ont affirmé qu’ils ne savent pas à quelle autorité porter plainte, soulignant  qu’ils ont contacté à maintes reprises la commune, l’URICA et les postes de police pour informer des infractions des propriétaires de taxis.

« Nous sommes profondément déçus par l’indifférence et le laxisme affiché des autorités concernées qui s’acharnent à se délier de la responsabilité, laissant ainsi le citoyen payer trop cher le prix », ont t-ils clamé. Ils ont formé le vœu de voir les autorités concernées accomplissent aux mieux leur devoir et veillent à la bonne application de la Loi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here