Journée de la femme: les pays nordiques sont les plus égalitaires du monde

Belle et élégante, Helle Thornong-Schmidt, le Premier ministre danois, une mère de deux enfants qui dirige le gouvernement depuis octobre 2011, symbolise la place qu’ont réussi à prendre les femmes en Europe du Nord, où les taux d’activité féminins sont parmi les plus élevés au monde.

 « Privilégiée »

Un exemple: le mari de Birgitta Ohlsson, la ministre suédoise des Affaires européennes a pris un congé parental à la naissance de leur fille dès le premier jour, jusqu’à ce qu’elle ait un an et rentre à la garderie. Elle concède être « privilégiée » : les hommes utilisent en moyenne 24 % des 480 jours de congés parentaux.

Les hommes nordiques en retard

En février 2010, sa nomination avait fait des vagues. Beaucoup considéraient inadéquat pour une femme enceinte d’accepter un poste ministériel. Preuve qu’en dépit des beaux discours, les Suédois préfèrent encore voir les mères à la maison après une naissance. Dans le nord de l’Europe, les femmes travaillent, mais restent moins bien payées que les hommes. Elles profitent d’un réseau de garde d’enfants de qualité et peu onéreux, pensé pour leur faciliter la vie. « L’égalité entre les sexes fait partie intégrante de l’identité nordique », souligne le Conseil nordique.

Aujourd’hui, 82,5 % des Suédoises travaillent. Mais elles sont surreprésentées dans les professions publiques, la santé, l’éducation, et généralement moins rémunératrices, le marché de l’emploi restant très segmenté. Leur salaire moyen est de 16 % inférieur à celui des hommes, écart quasi inchangé depuis 1996, malgré les incitations législatives. La loi oblige les employeurs à mettre en place tous les trois ans un plan de travail pour atteindre l’égalité des salaires. S’il n’est pas suivi ou mis à jour, ils risquent une amende, ce qui n’est jamais arrivé.

S’agissant de la parité dans la haute administration, La Norvège est le premier pays au monde à avoir imposé la parité dans les conseils d’administration. La loi, désormais intégrée dans les mœurs, n’a pas conduit à l’exode de sociétés contre lequel certains mettaient en garde. Parmi les pays nordiques, seule l’Islande a suivi cet exemple.

Femmes nordiques et  politique

Les femmes sont nombreuses dans la vie politique en Europe du Nord. Ainsi, avec 45 % des femmes parmi ses députés, la Suède est en avance en matière de répartition du pouvoir politique. Pourtant, elle est le dernier pays nordique à n’avoir jamais eu de femme Premier ministre. En Islande, Johanna Sigurdardottir, gouverne depuis 2009. La Finlandaise Tarja Halonen, présidente de 2000 à 2012, a été la chef d’État la plus populaire de son pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here