Mahmoud Baroudi : « L’Alliance démocratique ne participera pas au nouveau gouvernement »

L’élu de l’Alliance démocratique à l’Assemblée nationale Constituante (ANC), Mahmoud Baroudi, a affirmé, jeudi, que son parti avait finalement décidé de ne pas faire partie de la nouvelle formation gouvernementale.

« Nous avons décidé de ne pas participer au nouveau gouvernement vu l’existence de plusieurs points de discorde entre l’Alliance démocratique et le président du gouvernement désigné, Ali Larayedh », a-t-il précisé à l’Agence TAP.

« L’Alliance démocratique a des réserves sur les personnes proposées à la tête des ministères de la Justice et de l’Intérieur, supposées proches du mouvement Ennahdha », a-t-il soutenu.

Mahmoud Baroudi a ajouté que parmi les autres points litigieux figure le refus de dissoudre les Ligues de Protection de la Révolution qui, a-t-il estimé, sont au service de l’agenda politique du mouvement Ennahdha et du Congrès pour la République (CPR).

« Il est nécessaire de ne pas refaire les mêmes erreurs qui ont contribué à l’échec du précédent gouvernement (…) et d’assurer la neutralité du ministère des Affaires religieuses ».

Et d’ajouter : « Nous appelons le président du gouvernement désigné à assumer sa responsabilité en admettant son échec à former un gouvernement de consensus de nature à adresser un message positif aux Tunisiens ».

Il a appelé le président de la République provisoire à désigner une personnalité indépendante pour former une nouvelle équipe ministérielle, conformément à l’article 19 de la loi organisant provisoirement les pouvoirs publics.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here