L’UTAP refuse la décision d’augmenter les prix des carburants

L’Union Tunisienne de l’Agriculture et de la Pêche (UTAP) a exprimé « son refus de la décision d’augmenter le prix du carburant qui représente 60% du coût de production du secteur de la pêche », selon un communiqué rendu public le 6 mars 2013.

« Face à la marginalisation continue que connaît le secteur, cette augmentation aura un impact négatif sur le rendement des différentes activités liées à la pêche (pêcheurs, fournisseurs)», a souligné la même source.

L’UTAP « réclame une augmentation des primes de subvention des carburants afin de permettre de couvrir au moins cette augmentation», en appelant les responsables du nouveau gouvernement à « examiner les dossiers urgents auxquels fait face le secteur afin de permettre une sortie de crise ».

« Le gouvernement démissionnaire assume une part importante de responsabilité  », a précisé l’UTAP, évoquant, notamment, la persistance des problèmes liés au phénomène de la pêche anarchique, la rationalisation de l’exploitation des richesses halieutiques, la maîtrise des coûts de production, l’aménagement de l’infrastructure, l’amélioration de la qualité des services et des équipements portuaires, la réforme du système de la couverture sociale et d’assurance des pêcheurs et le renforcement des moyens d’intervention en matière de sauvetage et de secours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here