Le slogan «Je suis avec la révolte des femmes dans le monde arabe» investit fièrement huit villes arabes à l’occasion de la Journée Mondiale de la Femme

Le 8 Mars, huit villes arabes disent OUI à la Révolte des Femmes dans le Monde Arabe. Les villes arabes, Sana’a, Beyrouth, Le Caire, Tunis, Benghazi, Tanja, Ramallah et Aman se réveilleront sur une grande surprise. Plusieurs bâtiments importants sont habillés de visages de femmes gigantesques portant des messages qui interpellent les passants et passantes et qui ne peuvent pas passer inaperçus.

Ainsi, le même jour, au même moment, dans ces villes, les photos des femmes seront exposées sur:

–        Yemen, Sana’a: le bâtiment du Ministère de la Jeunesse et des Sports ainsi que la société Tiliman;

–        Liban, Beyrouth: Hôtel Saint Jorge et le bâtiment Ziko House;

–        Egypte, Caire: bâtiment de la bibliothèque Madbouli à la place Tallat Hareb;

–        Tunisie, Tunis: Avenue 7- Novembre, route X, vers l’aéreport;

–        Libye, Benghazi: bâtiment du Ministère de l’Education;

–        Maroc, Tanger: bâtiment de la cinémathèque;

–        Palestine, Ramallah: place Al Manara;

–        Jordanie, Aman: un bâtiment à côté de la montagne Al Hassine, auprès de Douyar Dakhilya.

Ces photos seront exposées, à partir de vendredi, pour dire que le corps de la femme n’est pas tabou, pour dire non à la violence sexuelle, non aux tests de virginité, pour clamer leurs droits à donner leurs nationalités à leurs maris et enfants, pour affirmer leur volonté de participer à la construction de leurs pays, comme elles ont participé aux révolutions, pour appeler les hommes et les femmes à travailler ensemble pour libérer la femme et la société dans une atmosphère d’indépendance et de sécurité, et pour dire OUI à la révolte des  femmes dans le monde arabe.

Cette nouvelle initiative du mouvement « Révolte des Femmes dans le Monde Arabe », lancée à l’occasion de la Journée Mondiale de la Femme, est soutenue par plusieurs activistes bénévoles  et indépendants, avec le partenariat de plusieurs organisations, telles que « la femme, une cause nationale » de la Jordanie, « Palestiniennes » de Palestine, la fondation « La Nouvelle Femme » de l’Egypte et le soutien de la Fédération Internationale des Droits de l’Homme, sans oublier la collaboration des proprios et gérants des bâtiments utilisés et la coopération de la cinémathèque de Tanger au Maroc.

Ces gigantesques photos de femmes affichées, le même jour, dans plusieurs pays arabes représentent notre message de contestation contre l’injustice infligée à la femme dans notre région. Cette action tend, aussi, à célébrer les femmes révoltées qui se battent pour leurs droits et leur liberté. Nous sommes convaincus que les révolutions de la dignité, de la justice et des libertés, dans le monde arabe, ne peuvent jamais se concrétiser sans la participation de la femme.

Le mouvement « Révolte des Femmes dans le Monde Arabe » sort, pour la deuxième fois, de l’espace virtuel pour se manifester dans la rue. La première initiative a eu lieu le 12 février 2013, dans le cadre d’une campagne de lutte contre la violence sexuelle exercée sur la femme égyptienne à la place Tahrir. Plus connue avec le hashtag #12FebGlobalProtest sur Twitter, cette campagne a réussi à réunir plusieurs activistes aux quatre coins du monde, autour d’un seul message, le même jour, à la même heure locale pour chaque pays (18h).

Tout a commencé en octobre 2011, quand quelques activistes ont lancé la page « la Révolte des Femmes dans le Monde Arabe ». Un an après, la page a lancé la campagne de photos: « Je suis avec la révolte des Femmes dans le monde arabe parce que … ». Cette campagne a réussi, rapidement, à se faire remarquer dans plusieurs milieux et à grande échelle sur les réseaux sociaux. Le mouvement a misé, dans cette campagne, sur l’impact puissant de l’image sur la rue arabe.

Cliquez pour voir  l’album photos de la campagne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here