Fiscalité quand tu nous tiens!

Est-il possible d’adopter une démarche de logique économique face à des mesures ne relevant d’aucune appréciation ni analyse en termes d’impact?

La récente mesure d’augmenter le coût des produits énergétiques vient confirmer que le gouvernement est aux abois. Il n’arrive plus à générer les ressources nécessaires, ne serait-ce que pour pouvoir, très prochainement, au paiement des salaires de ses fonctionnaires.

L’ensemble du système est bloqué. Investissement, tourisme, industrie chimique, compagnies nationales, service public, inflation, endettement…. sont dans le rouge vif!

Résultat, il tape là où il peut, en évitant les mesures impopulaires. Que reste-t-il? Faire des économies, compresser les dépenses publiques? Il n’y pense même pas. Pour preuve, personne n’en parle.

Alors vive le bricolage par la fiscalité qui a ses propres limites et aux effets parfois pervers. L’effet boomerang va finir par se manifester.

Et demain le gouvernement devra alors, inévitablement, adopter des mesures drastiques qui finiront par s’imposer, avec les dégâts collatéraux attendus et auxquels nous devons nous préparer.

Nul ne peut vivre longtemps à crédit. Il suffit de le demander à l’épicier du coin!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here