Reprise aujourd’hui des concertations sur la composition du nouveau gouvernement

Les cinq formations politiques participant aux concertations sur la composition du nouveau gouvernement se réuniront, mardi matin 5 mars, pour se mettre d’accord sur une feuille de route politique et sur la composition du gouvernement après le report de la réunion qui était prévue aujourd’hui, apprend-on de sources concordantes.

Les mêmes sources ont expliqué que la feuille de route politique prévoit, notamment, d’œuvrer à l’amélioration de la situation sécuritaire, de garantir la sécurité des citoyens, de faire face à la violence, de promouvoir l’économie, de lutter contre la flambée des prix et de combattre la corruption administrative et financière. Il s’agit également de  convenir une feuille de route menant aux prochaines élections.

Les concertations, assure-t-on de même source, se déroulent  sur la base d’un ensemble de principes dont l’attribution des ministères de souveraineté à des compétences neutres, de façon effective, et le changement des ministres qui n’ont pas fait  preuve de compétence, tout en préservant l’équilibre au niveau de la composition du gouvernement entre les différents acteurs et régions.

D’après les mêmes sources, les discussions engagées dimanche ont porté, en grande partie, sur les questions relatives à la reddition de compte, à la lutte contre la corruption et à la protection des droits de l’Homme, mais ne sont pas parvenues à un terrain d’entente entre tous les acteurs. Ces questions étaient au centre de la rencontre qui a eu lieu ce lundi entre Wafa et Ennahdha.

Les concertations concernent cinq partis politiques, à savoir Ennahdha, le Congrès pour la République (CPR), Ettakattol et Wafa, ainsi que la bloc pour la liberté et la dignité. Le parti de l’alliance démocratique a, quant à lui, refusé d’y prendre part, déclarant que ses conditions n’ont pas été satisfaites.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here