Semaine du 25 février au 1 mars 2013

Le train siffle trois fois …

Après la révolution, la scène politique est devenue le principal catalyseur du marché actions tunisien. Depuis quelques jours, ce dernier est à l’affût des  issues des pourparlers sur la nouvelle composition du gouvernement, après la démission de l’ancien premier ministre M. Hamadi JEBALI. L’annonce a dû tarder un bon moment à cause d’une division marquée entre les principaux partis politiques sur le principe de neutralité des trois ministères de souveraineté.

C’est dans cette ambiance que le marché a initié la dernière semaine de Février, plongeant par conséquent dans le rouge durant les deux premières séances de bourse. Toutefois, la tendance s’est inversée en faisant connaitre une vraisemblable sortie à l’actuelle crise politique. En effet, le mercredi 27/02, le chef du parti Ennahdha approuve finalement la nomination de personnalités indépendantes à la tête des ministères de souveraineté.

La réaction du marché boursier était clairement positive, mais aussi d’une intensité progressive dans le temps. Ainsi, l’indice phare de la BVMT a enregistré trois pas en avant, avec un redressement remarquable du volume d’échange. L’activité boursière se dotait chaque jour d’un visage de plus en plus décontracté et le volume de transaction a nettement progressé à l’issue de la troisième séance.

Le TUNINDEX a donc clôturé la semaine sur une note positive de 0,60% en affichant 4 642,73 points, boostant ainsi, sa performance  annuelle à 1,37%. Le bilan hebdomadaire des variations est aussi nettement positif avec 30 affermissements contre 26 valeurs dans le rouge. La société SOMOCER couronne le classement des plus fortes hausses avec +10,49% à 2,950 TND tandis que Tunisie Lait était celle la plus sanctionnée en perdant 6,18% à 4,100 TND.

Le comportement du marché durant cette semaine, semble militer pour un début de tendance haussière et nous pensons que l’amélioration de l’activité boursière devrait transmettre un signal fort rétablissant la confiance chez les investisseurs.

Nous recommandons des valeurs par secteur, de bon marché (actuellement sous évaluées) et qui se dotent d’un potentiel de croissance positive sur un horizon Moyen/Long terme, à savoir: l’ATB et la BNA à la tête des valeurs bancaires. Depuis le début de l’année l’ATB a gagné seulement 2,4% à 4,710 TND (soit un PER de 11,32x) contre un gain quasi-nul pour la BNA à 8,790 TND (PER de 6,81x contre 15,28x pour son groupe de référence). Nous conseillons d’accorder plus d’importance au secteur du leasing (PER moyen de 19,92x), hormis Modern Leasing (PER de 35,35x) et Tunisie Leasing (17,8x) qui semblent épuiser leur potentiel de croissance. Pour l’immobilier, ESSOUKNA est notre valeur préférée avec 10,700 TND (un gain annuel de 1,04%). A ce cours, ESSOUKNA se transige 10,16x ses bénéfices 2012 contre 12,6x pour son secteur.  Nous proposons ASSAD (PER de 13,42x) pour les autos (16,16x), avec un cours de 8,500 TND (une perte annuelle de 1,73%). Nous finissons par TELNET qui se traite à 6,800 TND, soit un PER de 15,53x contre 50,74x pour le secteur services aux consommateurs.

Actualité

Telnet Holding, communiqué de presse

Le Groupe Telnet Holding, à travers sa filiale Data BOX, s’est vu décerné par l’équipementier Polycom le prix du « 2012 Partner Award of the Year » pour la région MENA pour ses performances exceptionnelles durant l’année 2012 en terme de développement des solutions innovantes de communications unifiées et  de collaboration du constructeur Polycom sur le marché Tunisien et Africain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here