Nabeul : retard dans la réalisation de 3 projets routiers

La réalisation de trois projets routiers lancés depuis plus de deux ans, dans le gouvernorat de Nabeul, a pris du retard en raison notamment de problèmes fonciers, techniques et administratifs, a indique vendredi 1 mars, le ministère de l’équipement dans un communiqué.

Ces projets, dont les coûts s’élèvent à 61 millions dinars, concernent pour le premier le dédoublement de la route régionale n°43 reliant Menzel Bouzelfa à Slimen avec au programme notamment la réalisation des réseaux des eaux pluviales et d’électrification publique, l’aménagement de 5 ronds-points giratoires et l’installation de la signalisation.

Le deuxième projet, qui porte sur le parachèvement de la rocade de Grombalia sur une longueur de 7 km, bute à des difficultés liées au retard pris dans l’indemnisation des expropriés.

Ce projet comprend la réalisation de 4 ponts au niveau  de la voie ferrée et du canal Medjreda cap bon, la construction de 12 ouvrages hydrauliques et l’aménagement de quatre ronds-points giratoires outre l’asphaltage et l’installation du réseau d’éclairage public.

Le troisième projet concerne le dédoublement de la route régionale n°28 reliant Turki à Nabeul et porte sur la construction de 3 ponts surplombant oued Souhil, Beli et Jedaida, la réalisation de 28 ouvrages hydrauliques, la mise en place d’un réseau d’évacuation des eaux pluviales entre Beli et M’hadhba, outre l’installation d’un réseau d’éclairage public dans les zones urbaines et aux niveaux des intersections. Les travaux ont notamment pâti, des difficultés auxquelles font face les entreprises de travaux publiques en charge de ce projet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here