Hamza Belloumi menacé de mort

D’après un communiqué rendu public par le Centre de Tunis pour la Liberté de la presse, le  vendredi 1er  mars, Hamza Belloumi, journaliste à ShemsFM et à Nessma TV, a reçu par écrit une menace de mort, ainsi qu’une menace de mettre le feu dans les locaux de la chaîne privée Nessma.

Sofiane Ben Hmida, Sofiane Ben Farhat, Nawfel Wertani et Naziha Rjiba, alias Om Ziad ont été signalés dans ce message et menacés également de mort.

Le journaliste Hamza Belloumi a déposé, vendredi 1er  mars, une plainte auprès de la brigade criminelle d’El Gorjani.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here