Deuxième édition du New York Forum AFRICA

Crédit photo : www.bdpgabon.org

Plus de 700 décideurs économiques, financiers et politiques prennent date pour se réunir du 14 au 16 juin à Libreville, au Gabon, pour la deuxième édition du New York Forum AFRICA (http://www.ny-forum-africa.com).

Le Forum se tiendra en marge du Sommet des chefs d’Etat de la CEMAC (Communauté Economique et Monétaire des Etats d’Afrique Centrale) que le Gabon préside.

À l’initiative de Richard Attias & Associates, sous le haut patronage effectif du Président Ali Bongo Ondimba et en collaboration avec le gouvernement du Gabon, plus de 700 leaders internationaux sont attendus à Libreville les 14, 15 et 16 juin prochain. Cet événement se veut être le plus grand rassemblement de décideurs économiques, capitaines d’industries, jeunes entrepreneurs, fonds d’investissement, décideurs politiques, médias internationaux, experts et économistes, tous acteurs du développement économique africain et de ses défis.

Le Forum se tiendra en marge du Sommet de la CEMAC qui réunira les chefs d’Etat et ministres des Finances des pays de l’institution régionale. La transparence des échanges, la gouvernance et la sécurité des personnes, l’entrepreneuriat, le rôle des femmes feront partie des thèmes abordés lors du forum dont la forme unique et très interactive permettra de bâtir une feuille de route à la veille du G8.

Pour la deuxième édition du New York Forum Africa, un accent particulier sera mis sur l’importance du tissu économique local africain, en particulier les Petites et Moyennes Entreprises (PME) qui représentent 90% du secteur privé sur le continent. Le Président Ali Bongo Ondimba souligne : «  Le Forum devra stimuler l’innovation et s’assurer que l’Afrique génère de nouveaux produits, de nouveaux talents et de nouvelles opportunités. Ils devront inspirer la génération actuelle de chefs d’entreprise, mais aussi les leaders de demain »

Alors que depuis sa création en 2010, le New York Forum s’intéresse particulièrement aux challenges économiques et financiers, les thèmes cette année seront plus larges, ajoute Richard Attias, Fondateur du New York Forum : «En 2012 nous avions amorcé les opportunités d’affaires et établi les bases d’une relation de confiance entre investisseurs et décideurs africains. Les questions fondamentales cette année se situent autour de la capacité à concrétiser au niveau local, régional et continental. Nous aurons, par ailleurs, un regard particulier sur l’essor de la classe moyenne africaine, sur les jeunes et sur tous les domaines créateurs d’emploi sans oublier l’art et la culture. »

Véritable « laboratoire d’idées » au service du développement de l’Afrique, le New York Forum AFRICA entend proposer des solutions innovantes pour soutenir le développement d’un continent qui a déjà su saisir les opportunités de la Nouvelle économie et faciliter les investissements internationaux par une meilleure connaissance des projets en cours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here