Le commissaire de police Ali Oueslati suspendu

Nous venons d’apprendre sur les ondes de Shems Fm, que le bureau d’information du ministère de l’Intérieur a annoncé ce vendredi 1er mars que le commissaire de police Ali Oueslati est suspendu jusqu’à la tenue d’une réunion du Conseil d’honneur, au motif de s’être exprimé au sujet de l’affaire de l’assassinat de Chokri Belaïd sans autorisation préalable de son ministère de tutelle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here