Moncef Marzouki entendu par le juge d‘instruction

Suite aux déclarations de Mohamed Jmour, secrétaire général-adjoint du Parti des Patriotes Démocrates Unifié, qui avait affirmé, tout juste après l’assassinat de Chokri Belaïd, que la présidence de la République avait prévenu le défunt des menaces sur sa vie et qu’elle avait même proposé de lui assurer une protection, le président de la République, Moncef Marzouki a été entendu, aujourd’hui 28 février, au palais de Carthage en tant que témoin, par le juge d’instruction chargé d’enquêter sur le meurtre de Chokri Belaïd.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here