Le 6 mars 2013 : les journalistes en sit-in pour l’activation des instances indépendantes

Au terme de son assemblée générale ordinaire, le Syndicat national des Journalistes Tunisiens (SNJT) a décidé, le 27 février courant, d’organiser un mouvement de protestation, le 6 mars prochain, conjointement avec l’Association des Magistrats Tunisiens, pour activer les instances indépendantes.

Dans la motion générale issue de l’assemblée, le syndicat souligne l’attachement des journalistes à l’application des articles 7 et 47 du décret-loi n° 116 de l’année 2011, relatif à la composition de la Haute Autorité Indépendante de la Communication Audiovisuelle (HAICA) et à la candidature des membres du SNJT à cette instance.

La motion s’interroge sur «l’apparition soudaine» de nouvelles chaînes de télévision, ainsi que sur leurs sources de financement dénonçant le mutisme du gouvernement devant le vide législatif et la lenteur de l’activation de la HAICA.

Les journalistes appellent, en outre, à l’application de l’article 8 du décret-loi n° 115 de l’année 2011, relatif à la composition de la commission chargée de l’octroi de la carte de journaliste professionnel et demandent qu’un magistrat soit placé à la tête de cette commission «pour éviter toute violation de la loi».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here