Infrastructure et financement au centre d’une réunion entre Tarek Dhiab et les présidents des clubs professionnels

La détérioration de l’état des stades et des équipements sportifs, la réduction des ressources financières et de l’appui ainsi que l’absence des législations régissant l’action des structures sportives et les difficultés dont souffrent les associations sportives, tels sont les principaux sujets évoqués au cours d’une réunion du ministre de la Jeunesse et des Sports, Tarek Dhiab, avec les présidents des clubs professionnels, lundi 25 février, au siège du ministère.

Au cours de cette réunion, à laquelle a assisté Hichem Ben Jamaa, secrétaire d’Etat à la Jeunesse, un projet de loi relatif aux structures sportives a été débattu.

Ledit projet de loi, qui comporte un chapitre relatif aux sociétés commerciales à but sportif, s’emploie à ouvrir le champ à l’investissement dans le secteur du sport et à polariser les capitaux, à l’effet de promouvoir les ressources financières des associations, ce qui permettra de garantir des ressources financières propres et supplémentaires et de réduire la charge qui alourdit le budget de l’Etat devant s’occuper davantage des sports amateur et de l’élite.

Le ministre a, à cette occasion, mis l’accent sur la nécessité de restructurer le secteur du sport, à travers l’amendement de la loi relative aux associations et aux structures sportives et du cadre législatif les régissant, au service du sport et des sportifs en général. Il a indiqué que le changement des règles régissant le « Promosport » permettra aux associations sportives de bénéficier de ressources supplémentaires, et partant de surmonter les difficultés, particulièrement, financières.

Pour sa part, le secrétaire d’Etat à la Jeunesse qu’un échantillon de gazon artificiel aux caractéristiques conformes au climat du pays qui sera généralisé à tous les stades.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here