Noureddine Bhiri : « Les intérêts des partis ne doivent pas devancer l’intérêt de la patrie »

Dans une déclaration à l’Economiste Maghrébin en marge de son audition aujourd’hui à l’ANC, Noureddine Bhiri a assuré que son parti était pour la neutralité des ministères de la Justice et des Affaires étrangères.  » Les intérêts d’un ministre ou d’un parti ne doivent en aucun cas devancer l’intérêt de la patrie », a estimé Bhiri qui a également réitéré la nécessité de former un gouvernement de consensus qui dispose d’une large base populaire, parlementaire et politique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here