Google s’en prend au financement des sites dit « pirates »!

Google

A en croire le quotidien britannique The Telegraph, Google serait en pleine besogne; sa mission, bloquer les paiements vers les sites dit « pirates » via Visa et Paypal.

Ces derniers semblent avoir changé de cap, alors qu’on leur reprochait le fait qu’ils soient intermittents, grâce à leurs services de transactions financières. Ainsi, selon la même source, Paypal, Visa ou encore Mastercard travailleraient entre autre sur des solutions coupant les vivres de ces sites, pour cerner tout versement au titre des plateformes proposant des contenus piratés, autrement dit, partagés illégalement.

Un déjà vu assez classique: en effet, ces méthodes ont déjà été utilisées, comme ce fut le cas pour Wikileaks, le site des fuites de tout document officiel et confidentiel, qui voulait mettre fin à la culture du secret, afin de couper court aux dons dont il bénéficiait.

Les sites visés, cette fois ci, seraient plutôt ceux qui offrent des liens pour télécharger des films, de la musique et même des e-books de façon illégale. Google voudrait ainsi sanctionner ces plateformes web qui gagneraient de l’argent sur des produits piratés. Chose qui devrait faire plaisir aux éditeurs, producteurs et maisons de disque, surtout quand l’issue judiciaire n’est pas la solution miracle, vu les difficultés soulevées par les délocalisations à l’étranger. En revanche, cela susciterait surement la colère de certains internautes…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here