Al Jomhouri réitère son soutien à un gouvernement restreint présidé par Jebali

Issam Chebbi a exprimé l’inquiétude de son parti Al Jomhouri quant à la situation sécuritaire du pays lors d’une conférence de presse tenue aujourd’hui au siège du parti : «  Nous nous inquiétons pour la situation sécuritaire du pays surtout avec la dernière saisie d’armes ». « Comment ont –elles pu passer la  frontière pour être cachées à El Mnihla ? », s’est-il exclamé.

Le porte- parole du parti Al Jomhouri revendique la mise de tous les moyens à la disposition des agents de sécurité afin d’assurer la sécurité du pays. De même, Issam Chebbi a condamné l’absence de toute information relative à l’enquête sur le meurtre de Chokri Belaïd. Le ministre de l’Intérieur, le chargé du dossier devraient  tenir l’opinion publique au courant du déroulement  de l’enquête. De même, il a recommandé la formation d’un comité indépendant d’investigation dans l’affaire.

Issam Chebbi a également exposé la vision de son parti sur la formation d’un gouvernement après l’échec de l’initiative de Hamadi Jebali : « Nous proposons et soutiendrons  la formation d’un gouvernement composé de compétences apolitiques. Le nombre des ministres de ce gouvernement devrait être limité. Les ministères de souveraineté devraient être neutres, toutes tendances politiques confondues surtout les ministères de la Justice et de l’Intérieur. Réussir la transition démocratique sera l’objectif majeur de ce gouvernement et réaliser les revendications urgentes des citoyens.Un congrès de dialogue national devrait être créé sans écarter aucun parti. Le programme de ce gouvernement devrait bien faire comprendre à l’opinion publique  sa stratégie sur le développement et le problème du chômage. Il a confirmé aussi que le soutien de son parti à cette conception de gouvernement est un soutien à la transition démocratique.

La confiance du parti Al-Jomhouri à  Hamdadi Jebali ou plutôt à son programme semble inébranlable puisque Issam Chebbi déclare que le Premier ministre « est le plus habilité pour former ce gouvernement ».

Maya Jribi, quant à elle, affirme que le parti Al-Jomhouri est pour l’accélération de la formation du prochain gouvernement étant donné que la conjoncture n’attend pas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here