Affrontements entre deux clans (Arouchs) à Kebili : Un mort et 26 blessés

Le bilan s’est alourdi, lundi après-midi 18 février, à la suite de la reprise des affrontements entre les habitants des localités de « Ghlisiyya » et de « Klouwamin 2 », de l’Imada de Béni Mohamed, (délégation de Kébili Sud), avec 26 blessés, en plus du jeune homme d’une trentaine d’année tué lors d’une fusillage.

Une source médicale avait indiqué, lundi matin qu’un « jeune homme de trente ans a été mortellement touché au niveau de la poitrine par des cartouches tirées d’un fusil de chasse et a succombé à ses blessures ».

Les 26 blessés ont été atteints, pour la plupart, par des tirs de grenaille tirés par des fusils de chasse.

La même source a ajouté que sept blessés ont été gardés à l’hôpital régional et que quatre ont subi des interventions chirurgicales, alors qu’un autre a été conduit à l’hôpital universitaire de Sfax.

Des témoins oculaires ont rapporté, d’autre part, que cinq maisons et des équipements de lotissements agricoles ont été incendiés.

Ils ont, en outre, indiqué que les habitants de la localité de Béni Mohamed ont arrêté un individu impliqué dans les actes de violence qui tentait de s’enfuir avec en sa possession trois fusils de chasse, et qu’ils l’ont remis aux forces de l’ordre. Cette information a été confirmée par les agents de la sécurité qui ont souligné que les fusils de chasse ont été saisis et que l’individu a été maintenu en détention.

Des actes de violence avaient éclaté lundi matin, lorsqu’un groupe d’individus appartenant à l’un des « Arouchs » en litige sur la propriété foncière avaient utilisé des fusils de chasse et incendié des maisons et des terres agricoles dans le village de « Ghlisiyya ». Jeudi dernier, des heurts avaient déjà éclaté pour la même raison.

Jeudi dernier, des affrontements ont eu lieu quand un groupe de jeunes avaient déraciné un grand nombre d’arbres décoratifs plantés par les habitants de « Ghlisiyya » sur les deux bords de la route auxiliaire reliant la localité à la route principale, entre Kébili et Blidet, prétendant que ces terres relèvaient de la délégation de « Klouwamin 2 ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here