Tombouctou : les trésors d’une valeur inestimable ont été sauvegardés

Au risque d’être amputés ou faits prisonniers, des dirigeants de bibliothèques privées et des employés du centre Ahmed-Baba, la grande bibliothèque publique située au cœur de Tombouctou, ont caché les précieux documents dans des sacs de riz pour les convoyer, à dos d’âne, en camions et même en pirogues, jusqu’à Bamako.

Ces manuscrits seraient aujourd’hui sous la responsabilité de la gendarmerie nationale. Sains et saufs, donc, dans leur grande majorité, malgré le saccage perpétré par les islamistes dans le centre Ahmed-Baba avant leur fuite devant l’assaut des troupes françaises et maliennes.

L’Unesco au chevet des manuscrits

Des experts du monde entier ont rendez-vous au siège l’Unesco pour un état des lieux du patrimoine culturel malien après la crise. Il y sera bien sûr question des manuscrits, mais aussi des mausolées, dont douze, à Tombouctou, ont été entièrement détruits par les djihadistes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here