Eclairage public saboté quelques jours avant l’assassinat de Belaïd: la STEG confirme

Un des points d’interrogation restés sans explication sur le meurtre de Chokri Belaïd: la coupure de l’éclairage publique les trois derniers jours avant le meurtre, dans le quartier où habite le défunt, vient d’être confirmée par la STEG.

Pis encore, dans un communiqué cette dernière affirme que cette coupure fait suite à un acte criminel, puisqu’elle a constaté que des câbles ont été intentionnellement sectionnés. D’ailleurs et selon des sources au sein de la société d’électricité, cette dernière vient d’être convoquée par le juge d’instruction en tant que témoin.

Une énigme de plus dans cette sombre affaire. Elle confirme toutefois une des versions qui circulent selon laquelle l’assassinait devait avoir lieu la nuit, mais cette nuit là Chokri Belaïd était accompagné de plusieurs personnes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here