SIHER-2013: Régression de 50% des ventes

Les ventes des équipements de l’hôtellerie et des cafés réalisées dans le cadre de la 24e édition du Salon International des Equipements, de l’Hôtellerie et de la Restauration (SIHER) (6 au 13 février 2013), ont enregistré une baisse de 50% par rapport à la session de 2012, estiment bon nombre d’exposants.

L’assassinat du dirigeant politique Chokri Belaïd, les tensions politiques et la baisse des recettes touristiques, sont les principales causes évoquées par les chefs d’entreprises participant à cette édition du SIHER, organisée à l’initiative de General Expo (Groupe Sogefoires International), au centre des expositions de Tunis la Charguia.

Pour les exposants, cette manifestation constitue une opportunité de faire connaître leurs produits et attirer de nouveaux clients, mais le manque d’affluence est perceptible à travers les stands.

Les prévisions ont tablé sur 13 mille visiteurs professionnels au cours de cette 24e édition, contre 6 mille en 2012.

« La faible affluence des visiteurs au salon n’est pas due, principalement à l’assassinat du dirigeant politique Chokri Belaïd, mais également aux problèmes rencontrés par le tourisme tunisien, dont notamment, la régression du nombre de touristes et la réticence à investir dans le secteur touristique », a estimé un représentant de la société « Idéal Sanitaire », spécialisée dans la production de pièces sanitaires.

M. Jamel El Abid, directeur adjoint des achats au groupe Laico, spécialisé dans la gestion des hôtels en Libye, a pour sa part, avancé que les prix affichés au salon sont élevés et qu’il sera obligé de quitter les lieux sans nouer aucun contrat d’affaires avec les entreprises exposantes, au cas où il ne trouverait pas d’équipements à des prix abordables.

Au programme de cette session figurait l’organisation d’un concours du meilleur cuisinier, avec la participation de chefs cuisiniers travaillant dans des hôtels et des restaurants du pays.

Les organisateurs avaient par ailleurs prévu d’accueillir le meilleur fabriquant de pizza au monde, l’italien  Thierry Graffagnino, un évènement qui n’a pu être organisé.

La même manifestation sera organisée au cours du mois d’octobre prochain, dans la capitale libyenne, afin de permettre aux industriels tunisiens d’écouler leurs équipements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here