La collision d’une météorite avec la Terre est bien responsable de l’extinction des dinosaures

La chute d’une météorite de près de 10 kilomètres de diamètre au Mexique a bien porté un coup fatal aux dinosaures, il y a 66 millions d’années, selon une nouvelle étude publiée  dans la revue américaine Science.

Gigantesque impact

Des travaux précédents laissaient penser que ce gigantesque impact qui a bouleversé le climat terrestre s’était produit 300 000 ans avant la disparition soudaine des dinosaures. Cette nouvelle étude, s’appuyant sur des techniques de datation radiométriques de haute précision, indique que la météorite se serait écrasée sur Terre, il y a 66 038 000 d’années, soit seulement 33 000 ans avant l’extinction des dinosaures.

« Nous avons montré que ces évènements sont très proches, et de ce fait l’impact a clairement joué un rôle majeur dans l’extinction » des dinosaures, relève Paul Renne, un professeur à l’université Berkeley et principal auteur de cette étude. « Mais si l’impact a porté le coup fatal aux dinosaures, cela n’a probablement pas été le seul facteur », ajoute-t-il, citant de fortes variations climatiques durant le million d’années avant leur disparition, dont de longues périodes froides.

Variations climatiques

Une série d’énormes éruptions volcaniques en Inde  a été l’une des causes de cette variation du climat.

Ces nouvelles estimations mettent fin à la confusion créée par les précédentes études sur la date de la disparition soudaine des dinosaures et de nombreuses créatures marines, déduite à partir de l’étude des fossiles.

L’extinction des dinosaures avait été liée la première fois à la chute d’un astéroïde ou d’une comète, en 1980, par le professeur de sciences planétaires de l’université de Berkeley, Luis Alvarez. L’impact a formé un cratère, de 177 kilomètres de largeur dans les Caraïbes au large des côtes du Mexique.

Rappelons que ce vendredi 15 février, vers 20 heures, une météorite d’environ 45 mètres de diamètre passera entre la Terre et la Lune. Les scientifiques, qui ont calculé sa trajectoire depuis fort longtemps, excluent tout risque de collision et de conséquences dommageables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here