Rached Ghannouchi: « La Tunisie aura son gouvernement de compétences nationales avant la fin de cette semaine »

Le président du parti du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, a fait une déclaration exclusive  à la chaîne Al Moutawasset. La déclaration porte sur l’assassinat de Chokri Belaïd et sur l’initiative du Premier ministre, Hammadi Jebali.

Rached Ghannouchi, fidèle à ses prises de position, invoque souvent la théorie du complot quand il s’agit d’accuser son parti d’échec ou quand il s’agit d’expliquer certains faits:
« L’assassinat de Chokri belAïd s’inscrit dans le cadre des conspirations et des complots contre la révolution et la transition démocratique.  Au-delà de l’assassinat du militant, le pays, Ennahdha, et tous les militants sont visés. C’est pour cette raison que nous nous étonnons de voir qu’on nous accuse de ce meurtre. »  M. Ghannouchi confirme que l’assassinat du militant de gauche ne peut profiter qu’aux ennemis de la révolution et de la transition démocratique. Encore des explications vagues… 

Concernant les réalisations depuis la révolution, le président du mouvement islamiste dévoile que : « la réalisation la plus importante depuis la révolution  est la liberté (comme si nous l’ignorions et comme si le peuple tunisien respire amplement l’air de la liberté grâce au militantisme  du parti islamiste ndlr).

Quant à l’initiative du Premier ministre Jebali, Ghannouchi se montre optimiste: « nous renouvelons notre confiance au leader Hamadi Jebali »,  a-t-il- affirmé. Nous soutiendrons toute initiative de salut national. La Tunisie aura son gouvernement de compétences nationales avant la fin de cette semaine », annonce-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here