Mounir Troudi : « Nous sommes en pleine spirale du sang et de la haine »

Suite à sa sortie de la clinique d’Ennasr, nous l’avons contacté. Mounir Troudi était très ému et n’a pas caché ses larmes. Sa voix brisée par l’émotion, notre interlocuteur réagit ainsi après l’assassinat de Chokri Belaïd: « Malheureusement, nous sommes en pleine spirale du sang et de la haine et c’était attendu. Nous avons  entendu plusieurs fois des incitations à la haine, au meurtre et à la violence dans les mosquées et sur les réseaux sociaux et le ministère de l’Intérieur n’a pas réagi et je vous rappelle que l’incitation à la haine est un crime puni par la loi. Le ministère de l’Intérieur devrait être plus ferme face à ce genre d’incitation  ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here