Le Tribunal pénal fédéral reconnait la qualité de partie plaignante à la Tunisie dans l’affaire des fonds de Slim Chiboub bloqués en Suisse

Slim chiboub - L'Economiste Maghrébin

La Tunisie pourra sous conditions prendre connaissance du dossier instruit au pénal en Suisse pour blanchiment d’argent et corruption concernant Slim Chiboub, gendre de l’ex-président Ben Ali, a décidé le Tribunal pénal fédéral (TPF), déboutant une demande de l’intéressé.

Dans un arrêt rendu public lundi 4 février, le TPF a écarté un recours refusant à la Tunisie la qualité de partie plaignante dans cette affaire.

Selon l’agence AFP, les fonds de Slim Chiboub sont bloqués par le gouvernement suisse dans une banque de Genève depuis le début 2011.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here