«La tentative d’assassinat du Nabil Hajri est un tournant dangereux», prévient le SNJT

Le Syndicat National des Journalistes Tunisiens (SNJT) a dénoncé, lundi, l’agression  “sauvage” dont a été victime le journaliste de la télévision privée “Zitouna TV” Nabil Hajri.

«La tentative d’assassinat de Nabil Hajri constitue un tournant dangereux dans la nature des agressions perpétrées contre les journalistes tunisiens», prévient le SNJT dans un  communiqué, appelant le ministère de l’Intérieur et le ministère public à appliquer le décret-loi n°115 qui  “garantit la protection des journalistes et incrimine toute agression à leur encontre”.

Le syndicat fait porter la responsabilité de cette agression aux hommes politiques “qui appellent à la vengeance et au meurtre des journalistes”, avance encore le communiqué.

Le journaliste Nabil Hajri, correspondant de Zitouna TV à Nabeul, a été blessé samedi, de plusieurs coups d’épée au niveau du visage et des côtes par un groupe de jeunes qui lui ont également volé son matériel de travail.

La victime a été transportée dans une clinique pour recevoir les soins médicaux nécessaires alors que l’un des agresseurs a été arrêté en détention de l’arme du crime, précise le communiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here