Le Front populaire annonce la constitution d’une coordination régionale à Béja

Un meeting populaire a été organisé, dimanche, au complexe culturel de la ville de Béja, pour annoncer la constitution d’une coordination régionale du Front populaire.

Au cours de ce rassemblement, qui s’est déroulé sous une forte présence sécuritaire, le porte-parole du Front populaire, Hamma Hammami, a plaidé pour la “formation d’un gouvernement de crise et appelé à fixer une feuille de route permettant de rétablir la confiance entre le gouvernement et le peuple”. Il a, dans ce sens, souligné que “les choix du gouvernement n’ont pas été au niveau des attentes du peuple, dans tous les domaines”.

D’autre part, Hamma Hammami a dénoncé “la lenteur dans l’élaboration de la constitution” qui, en principe, devait s’achever en une seule année”, soulignant, par ailleurs, la gravité de la situation économique. Il a évoqué, à ce propos, la hausse des prix et la poursuite de la marginalisation des régions dont le gouvernorat de Béja”.

Le porte-parole du Front populaire a, en outre, critiqué avec “véhémence la visite du prédicateur Nabil Awadhi en Tunisie”, expliquant que “ces gens alimentent la polémique et sèment la division dans la société tunisienne”.

Il a, d’autre part, condamné “les agressions contre les mausolées” dont certains, a-t-il ajouté, avaient abrité des militants du mouvement national qui luttaient contre la colonisation.

En marge de ce meeting, un spectacle a été organisé à Béja, animé par la troupe musicale El Bahth El moussiki et le poète Sghaier Ouled Ahmed.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here