L’AFD offre un financement de 2 millions d’euros à ENDA pour développer le microcrédit en zones rurales

L’AFD vient de signer, ce vendredi 1er février 2013, une convention de financement d’un montant de 2 millions d’euros (4 millions de dinars) au bénéfice de l’institution de microfinance Enda Inter Arabe, pour développer son activité de crédit en zones rurales. Cette ligne de crédit vise notamment à accroître l’activité d’ENDA dédiée au financement de l’agriculture et de l’élevage.

Grace à un prêt en dinars tunisiens qui bénéficie de conditions bonifiées, ENDA pourra développer une offre de crédit adaptée et accroitre son réseau d’agences dans un secteur caractérisé par une forte dispersion géographique et des conditions d’accès parfois difficiles. L’agriculture représente une part importante de l’économie tunisienne, et l’accès au financement est un enjeu majeur pour le développement des petites exploitations.

L’objectif de ce projet financé par l’AFD est donc de permettre aux petits agriculteurs et éleveurs l’accès au crédit de campagne pour faire face à leur besoin de financement. Les fonds alloués visent aussi à améliorer la prise en considération des femmes habitant en milieu rural, par le financement et l’encouragement à la création d’activités.

L’AFD soutient le secteur de la microfinance depuis plusieurs années en Tunisie, et appuie en particulier les initiatives visant à développer l’activité économique et créer de l’emploi dans les régions de l’intérieur du pays.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here