Bientôt publication des conclusions de la commission d’enquête sur les incidents du 4 décembre dernier

Les conclusions de la commission d’enquête sur les incidents survenus le 4 décembre dernier place Mohamed Ali devant le siège de l’Union Générale Tunisienne du travail (UGTT) seront bientôt publiées, a affirmé vendredi Mouldi Jendoubi, secrétaire général adjoint chargé de la législation et des litiges au sein de l’UGTT.

« Le rapport final sera finalisé dans quelques jours et sera déposé auprès de la présidence du gouvernement afin de prendre les mesures nécessaires » a précisé Jendoubi, qui s’est refusé à dévoiler des informations ou précisions concernant les conclusions de l’enquête.

Un accord conclu le 12 décembre dernier entre la Présidence du gouvernement et l’UGTT avait stipulé la création d’une commission d’enquête pour faire la lumière sur les incidents qui ont eu lieu devant le siège de l’UGTT à l’occasion de la commémoration de la date de l’assassinat de Farhat Hached. En vertu de cet accord la grève générale annoncée par l’UGTT pour le 13 décembre dernier avait été annulée.

« Conformément au décret-loi N°88 de 2011 en date de 2011 relatif à la création des associations, la présidence du gouvernement peut engager un procès à l’encontre des parties suspectées d’être les auteurs de ces agressions en vertu des conclusions du rapport de la commission d’enquête », a t-il expliqué.

Dans le cadre de ses travaux la commission, qu’il préside en collaboration avec le ministre de la santé, AbdelatifMekki, a examiné les réponses aux lettres adressées aux  différentes parties concernées par les incidents du 4 décembre.

Jendoubi a indiqué que la commission a examiné les réponses à la lettre adressée au ministère de l’intérieur et au secrétariat général du gouvernement et de l’UGTT pour obtenir des informations concernant « les dossiers juridiques des ligues de protection de la révolution » ainsi qu’à l’UGTT pour obtenir les informations dont l’organisation dispose.

Le responsable syndicaliste a aussi indiqué que la commission a auditionné les victimes de ces événements et les personnes ayant un lien avec ces événements.

A noter que la commission d’enquête se compose de 10 membres (5 représentants de l’UGTT et 5 représentants du gouvernement)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here