Le remaniement ministériel retardé encore une fois et Hamadi Jbali hausse le ton

Les journalistes se sont déplacés en masse aujourd’hui à la Constituante. Et pour cause, l’info circulait depuis hier soir que le Chef du Gouvernement, M. Hamadi Jbali, allait annoncer, en début d’après midi, le remaniement. C’était un flop…

Il n’en est rien, l’annonce ne se fera pas aujourd’hui. Hamadi Jbali ne fera même pas le déplacement. On apprend toutefois qu’il a envoyé un mémorandum par lequel il explique la crise que traverse le gouvernement suite au retard pris dans le remaniement ministériel et exhorte, à ce propos, les élus à se mettre d’accord dans les plus brefs délais pour trouver un consensus.

On murmure, par ailleurs, dans les couloirs de l’hémicycle que le Chef du Gouvernement aurait donné un ultimatum jusqu’à la fin de cette semaine pour trouver un terrain d’entente.  Dans le cas contraire, la composition du gouvernement sera annoncée unilatéralement.

On comprend par là qu’Ennahdha est en train de mettre sous pression Ettakatol qui exige toujours la neutralité du ministère de la Justice. Une exigence que le mouvement islamiste semble rejeter surtout qu’on pense du côté de Montplaisir avoir fait des concessions à propos du ministère des Affaires étrangères. Il semble en effet acquis, comme l’indique Sahbi Atig, président du groupe parlementaire d’Ennahdha, lors d’une interview accordée à France 24, que Rafik Abdessalem ne sera plus ministre des Affaires étrangères mais qu’il ne quittera pas, pour autant, le gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here