Les mesures conjoncturelles et structurelles du ministère de l’Agriculture pour redresser le secteur

Mohamed Ben Salem

Présent ce matin à une conférence portant sur le financement du secteur agricole, le ministre de l’Agriculture, Mohamed Ben Salem, a présenté les mesures entreprises par son ministère au profit des agriculteurs et des pêcheurs. En plus du rééchelonnement des crédits agricoles dans le cadre de la loi de finances de 2012, il a été décidé d’abandonner, dans le cadre de la loi de finances 2013, les intérêts de retard et les intérêts contractuels des crédits ne dépassant pas les 2.000 dinars par  agriculteur.

Par ailleurs, le code des investissements sera réformé de façon à encourager les agriculteurs et les pêcheurs à mieux investir. Entre- temps, l’Etat continuera de subventionner la moitié du montant de l’assurance des grandes cultures contre les incendies et la grêle. Le ministère œuvrera également à encourager l’adhésion des agriculteurs aux sociétés coopératives de services agricoles. « Nous aspirons à augmenter le taux d’adhésion actuel qui n’est que de 5% à 20% à l’horizon de 2018 », a assuré le ministre. Le programme de la remise à niveau des sociétés coopératives de services agricoles a été mis en place par le gouvernement en novembre 2012.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here