La grippe porcine en Tunisie: le ministère de la Santé relativise et parle d’une tempête dans un verre d’eau

« Je ne sais pas pourquoi on veut polémiquer sur les huit cas de grippe porcine recensés actuellement en Tunisie. D’abord, cette grippe existe en Tunisie depuis 2009. C’est vrai qu’on n’en a pas recensé en 2011, mais cela ne va pas dire qu’elle a disparu. Cela d’une part, de l’autre tous les cas observés sont sous traitement et ils sont en cours de guérison. Et je peux assurer qu’il n’y aura pas d’épidémie », nous a déclaré le Dr Noureddine Boujemaa, directeur de l’Observatoire national des maladies nouvelles et renouvelables.

Selon les mêmes sources les cas, six dans la région de Tunis et deux dans la région de Sfax, concernent essentiellement des personnes âgées.

Interrogé sur les symptômes de cette maladie qui a fait, à un certain moment, des ravages en Asie, le Dr Boujemaa explique: « les symptômes se présentent sous la forme de fièvre, un flux continu de sécrétions nasales et des douleurs  articulaires. »

Mais encore une fois, il essaye de relativiser. « Le traitement, notamment les vaccins, est disponible en quantité nécessaire et le ministère de la Santé a pris les précautions nécessaires pour réduire la propagation de ce virus » conclut-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here