Mali : Comment trouver les 460 millions de dollars sollicités par l’Union africaine ?

Au lendemain du sommet de l’Union africaine qui s’est tenu dernièrement à Addis-Abeba, les dirigeants internationaux et africains se réunissent aujourd’hui, mardi 29 janvier, dans la capitale éthiopienne  pour une conférence des donateurs destinée à financer le déploiement de la force africaine au Mali et la restructuration de l’armée malienne.

L’ONU, l’UE, la France, le Royaume-Uni, les États-Unis et le Japon, notamment, seront représentés à des niveaux divers.

Plusieurs chefs d’États africains, qui participaient au sommet de l’UA, devraient aussi prendre part à la conférence. La France, qui a déployé d’urgence depuis la mi-janvier 2 500 soldats aux côtés de l’armée malienne pour l’aider à repousser une offensive des groupes islamistes en direction de Bamako, sera représentée par son ministre des Affaires étrangères, M. Laurent Fabius.

Solidarité internationale

Lundi 28 janvier, l’UA a estimé à 460 millions de dollars le budget du déploiement de la Mission internationale de soutien au Mali. L’organisation panafricaine prévoit d’y contribuer à hauteur de 10 %, finançant pour la première fois une opération de maintien de la paix. Le Japon va fournir au moins 120 millions de dollars, en aide humanitaire, en aide au développement au Mali, mais également en entraînement militaire.

L’Union européenne a de son côté promis 50 millions d’euros. La Grande-Bretagne a quant à elle indiqué envisager d’entraîner la Mission et de fournir une aide logistique sans plus de précisions.

Les besoins financiers pour la restructuration des forces maliennes n’ont pas, quant à eux, été rendus publics. Des diplomates estimaient ces derniers jours à 700 millions de dollars le besoin total en financement du contingent africain et de l’armée malienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here