Le Club Tahar Haddad fête la poésie

Dans le cadre du café culture hebdomadaire animé par le chroniqueur et animateur Hatem Bouriel, les responsables du Club culturel Tahar Haddad ont dédié le mois de  février à la poésie.

L’initiative, louable à plus d’un titre, enchantera les amateurs de ce genre littéraire par excellence qui retrouveront des plumes talentueuses,  à travers quatre rencontres poétiques.
Les rencontres se dérouleront selon le calendrier suivant:
Lundi 4 février à 15 h: Rencontre avec Souf Abid, qui publie ses œuvres depuis 1980 et a été traduit dans plusieurs langues. Au cours de cette séance, il présentera son nouveau recueil intitulé « Hareq el bahr » (L’incendiaire des mers) et donnera un aperçu de son parcours. En outre, Souf Abid lira des extraits de sa poésie.
Lundi 11 février à 15h: Rencontre avec Kamel Derdour, poète algérien vivant à Annaba, qui est l’auteur de plusieurs recueils publiés en arabe, français et anglais. Pour la première fois dans sa longue carrière, il publie prochainement une œuvre en Tunisie, aux éditions Arabesques.
Lundi 18 février à 15 h: Rencontre avec Nefissa Wafa Marzouki, enseignante de français, Nefissa Wafa Marzouki a publié plusieurs recueils de nouvelles entre 2007 et 2009. Ses œuvres sont parues dans des revues françaises et russes. Préfacé par le professeur Kamel Gaha, le nouveau recueil de Nefissa Wafa Marzouki s’intitule « Réveille-toi, rose de l’Orient. » Entre poésie classique et moderne, l’auteur y déploie un imaginaire fécond doublé d’un sens lyrique achevé. L’auteure parlera de son approche littéraire et lira des extraits de son œuvre nouvellement parue.
Lundi 25 février à 15 h: Florilège pour Aboukacem Chebbi.  Né le 24 février 1909, Aboukacem Chebbi aurait eu 104 ans. Pour commémorer cet anniversaire, une rencontre poétique célébra les œuvres de Chebbi qui seront lues en plusieurs langues (arabe français, anglais, allemand, etc.). De plus, une introduction à l’œuvre d’Aboukacem Chebbi permettra de rendre hommage au poète national tunisien. En deuxième partie de cette rencontre, la parole sera donnée aux jeunes poètes tunisiens pour des lectures à haute voix de leurs œuvres.
A cette occasion, ce florilège à la mémoire d’Aboukacem Chebbi comprendra des œuvres de poètes étrangers amis de la Tunisie comme Bernard Plin (France), Laurence Michalak et Claudia Jannone (USA) ainsi que Petra Kostrouhova (Tchéquie).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here