Victoire étriquée de Netanyahou aux élections législatives

Grosse surprise en Israël: en dépit des sondages qui le donnaient largement vainqueur aux élections législatives, Benyamin Netanyahou a subi un grave revers avec une liste de 31 à 33 députés contre 42 dans le Parlement sortant. Selon les premières estimations, le parti centriste, Yesh Atid, pour sa première élection, a obtenu 18 ou 19 députés, devenant le deuxième parti politique d’Israël.

Rapports de force

Peu après l’annonce des estimations, le Premier ministre sortant a aussitôt pris acte de ce nouveau rapport de force. Il a contacté Yaïr Lapid, le chef du parti Yesh Atid pour lui expliquer qu’il avait l’intention « de former un gouvernement de coalition le plus large possible ».« Nous avons l’occasion de faire de grandes choses pour Israël. La campagne électorale est derrière nous », a-t-il affirmé.

Selon l’agence AFP, Netanyahou n’aura pas d’autre choix que de proposer à Yaïr Lapid un des trois grands ministères: la Défense, les Affaires étrangères ou les Finances.

L’Iran, une obsession

Par ailleurs, le chef du Likoud a réaffirmé que le premier défi auquel sera confronté le prochain gouvernement est « d’empêcher l’Iran de se doter de l’arme nucléaire ». Dans le passé, Netanyahou a évoqué à plusieurs reprises la possibilité qu’Israël attaque les installations nucléaires iraniennes. Mais il n’a pas réussi jusqu’à présent à convaincre ses alliés, avant tout les États-Unis, du bien fondé d’une telle opération.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here