Netanyahou, grand favori des élections législatives

Quelque 5,6 millions d’Israéliens votent aujourd’hui, mardi 22 janvier, pour renouveler leurs 120 députés, lors d’élections législatives à la Knesset et, selon les derniers sondages, reconduire Benyamin Netanyahou, l’actuel Premier ministre, pour un nouveau mandat.

 Une droite dure et musclée

Selon l’agence AFP, la liste très à droite rassemblant le Likoud de Benyamin Netanyahou et le parti Israel Beiteinou de l’ultranationaliste Avigdor Lieberman est créditée de 32 à 35 sièges sur 120 à la Knesset. Cette liste a vu émerger sur son flanc extrême les nationalistes religieux du Foyer juif de Naftali Bennett, proche des colons, star de cette campagne plutôt terne, auxquels les sondages promettent jusqu’à 15 sièges. Au centre, le Parti travailliste (16 ou 17 sièges), Yesh Atid (10 à 13) et HaTnouha, le mouvement lancé par l’ex-ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni (7 ou 8), ne sont pas parvenus à s’unir.

Des nuages à l’horizon

Champion attitré de la colonisation tout azimut, le leader de la droite israélienne devrait se retrouver sous la pression de la communauté internationale, en particulier des Européens, pour renouer le dialogue, suspendu depuis septembre 2010, avec le président palestinien Mahmoud Abbas.

Obsédé par l’Iran, il n’a pas réussi jusqu’à présent à convaincre ses alliés, avant tout les États-Unis, de la nécessité d’une opération militaire contre les sites nucléaires de l’Iran. Pire encore, ses relations notoirement tendues avec le président américain réélu Barack Obama font courir à Israël un risque d’isolement diplomatique croissant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here