Semaine du 15 au 18 janvier 2013

Dites-moi votre niveau de croissance, je vous dirai où va votre Bourse!

Le changement de l’année est une période propice aux réflexions pour les placements boursiers. C’est l’occasion de faire le point sur les décisions à prendre. Après deux années successives de recul, la Place de Tunis a un long chemin pour récupérer la confiance des épargnants. La conjoncture a changé et après la révolution, les placements sûrs sont devenus rares. La préoccupation de la majorité des investisseurs n’est plus de valoriser leurs patrimoines, mais de protéger leur argent. Il y a même une orientation vers les actifs réels, notamment l’immobilier (cf. tendance hebdomadaire de la semaine dernière)? bien que leurs prix augmentent, tout en refusant d’acheter des actions à leurs plus bas!

Ceci étant, une conviction demeure, à nos yeux, certaine: sur les trois prochaines années, l’investissement en actions serait l’un des placements les plus rentables. Retrouver les performances des années pré-2010 exige le retour à la normale de la situation économique et ce n’est pas difficile. La Banque Mondiale a publié ce mercredi 16 janvier 2013 ses « Perspectives Economiques Mondiales » pour l’année en cours. En ce qui concerne la Tunisie, l’institution internationale estime la croissance de son PIB à prix courants en 2012 à 2,4% et prévoit une croissance de 3,2% en 2013, 4,5% en 2014 et 4,8% en 2015. Il est donc vrai que la situation sociopolitique n’est pas assainie et la visibilité de la prochaine étape n’est pas encore claire, mais il y a de l’espoir que ça redémarre. La multiplication des nouvelles introductions en Bourse serait capable d’attirer une nouvelle génération d’investisseurs et les augmentations de capital prévues peuvent dynamiser le marché et drainer plus de liquidité.

Dans cette période de perte de repères, la saison de la publication des indicateurs d’activité du dernier quart de l’année 2012 a débuté. Nous y reviendrons avec plus de détails, secteur par secteur, à partir de la semaine prochaine. Pour le moment, nous saluons les bons chiffres affichés par Attijari Bank, à un moment où une stagnation des performances des banques est attendue à la lumière de la limitation du crédit direct par les autorités de régulation tunisiennes.

Sur la cote, le TUNINDEX s’en sort plutôt bien cette semaine, parvenant à maintenir sa cadence haussière sur la troisième semaine de suite et ramenant ses gains annuels à 3,61%. Du côté des valeurs, la BH s’est accaparée la première place du podium en progressant de 7,67% à 14,320 DT, devançant Attijari Leasing (+6,06% à 39,880 DT) et ATL (+5,63% à 3,750 TND). La dégringolade de la SIPHAT continue en perdant 10,52% de sa valeur à 8,250 DT. Bien que sur le plan fondamental, le cours du titre est largement en dessous de sa vraie valeur, le laboratoire pharmaceutique est en train de payer le prix fort de sa mauvaise gestion par les autorités publiques durant de longues années.

Actualité

ARTES, augmentation de capital

Le conseil d’administration d’ARTES, réuni le 17 décembre 2012, a décidé de réaliser la deuxième tranche de l’augmentation du capital de 6,375 MDT pour le porter de 31,875 MDT à 38,250 MDT et ce, par incorporation de réserves. Cette augmentation sera réalisée à raison d’une action gratuite pour 5 actions anciennes et ce à partir du 4 mars 2013.

BT, Franchissement de seuil à la hausse

La Banque Fédérative du Crédit Mutuel, qui détenait directement 22 500 000 actions et droits de vote représentant 20% du capital de la Banque de Tunisie, a déclaré avoir franchi à la hausse, le 11 janvier 2013, le seuil de 20 % du capital et ce, suite à l’acquisition par voie d’enregistrement en bourse de 14 633 340 actions, représentant 13,007 % du capital. Suite à cette acquisition, le déclarant détient actuellement 37 133 340 actions, représentant 33,007 % du capital.

ATL, réalisation de l’augmentation de capital

L’augmentation en numéraire du capital social de l’ATL de 6 000 000 dinars a été réalisée avec succès par l’émission de 6 000 000 d’actions nouvelles. Le capital social est ainsi porté à 25 000 000 dinars divisé en 25 000 000 d’actions de un dinar chacune. A partir du mardi 22 janvier 2013, les 6 000 000 d’actions nouvelles souscrites issues de l’augmentation du capital de l’ATL seront admises en bourse. La date de jouissance en dividendes des 8 000 000 d’actions (gratuites et souscrites) est à compter du 1er janvier 2013.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here