Chedly Ayari «Le climat d’investissement est tributaire de la stabilité politique et de la situation sécuritaire»

Lors d’une rencontre avec des hommes d’affaires de Sousse, sur le thème : « L’investissement en Tunisie et la Loi de finances 2013 », Chedly Ayari, Gouverneur de la Banque centrale, a déclaré que la situation économique de la Tunisie s’améliore de plus en plus, et ce, grâce à la réalisation, en 2012, d’un taux de croissance positive d’environ 3%, par rapport à -2% en 2011.

Des hommes d’affaires de Sousse ont appelé, de leur côté, à la lutte contre l’importation illégale, la contrebande et la criminalisation de la corruption. « Nous allons œuvrer à booster l’investissement à condition de garantir la sécurité, la neutralité des sites de production et la participation à la préparation des lois relatives au domaine économique», ont-ils précisé.

En confirmation de ces propos, le Gouverneur de la BCT a déclaré que «la reprise économique demeure incertaine, compte tenu de la situation sécuritaire et politique instable dans le pays», en exhortant tous les partis et les responsables politiques à œuvrer à relever le défi de la croissance.

Il a, en outre, annoncé que « le climat d’investissement ne dépend pas uniquement des mesures que pourrait prendre l’institut d’émission. Il est, aussi,  tributaire de la stabilité politique et de la situation sécuritaire du pays».

M. Ayari a affirmé, d’autre part, qu’une loi régissant le partenariat entre les secteurs public et privé (PPP) sera promulguée prochainement, ainsi que la révision du système de financement des petites et moyennes entreprises (PME).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here