Microsoft : le flop de la tablette Surface RT

Lancée depuis fin octobre, la tablette Microsoft ne se s’est vendue qu’à un million d’exemplaires, de sorte que le chiffre d’affaires escompté s’est vu réduire de moitié, estime ainsi un analyste d’UBS. Qui, par ailleurs, affirme que Surface RT aurait fait face à une concurrence des plus féroces venant de l’iPad, en plus d’un problème de distribution du produit.

La tablette Surface de Microsoft n’a pas percé comme prévu pendant les fêtes de fin d’année 2012. A en croire Brent Thill, analyste d’UBS, Microsoft a tout juste vendu un million de ses tablettes tactiles, contre une prévision antérieure de deux millions.

Habituellement, Microsoft communique les braderies sous licence Windows 8, afin de motiver et de prouver le perfectionnement progressif de son nouvel OS comme pour Windows 7. Sauf que ça n’a jamais été le cas pour les ventes de sa tablette.

La surface RT aurait-elle fait un bide ? En effet, la première tablette Microsoft est un produit grand public qui, à son lancement, s’est heurtée à une grande concurrence, celle notamment de l’iPad et les tablettes Androïd. Un autre obstacle de taille, celui du manque de disponibilité.

Effectivement, le problème de distribution  s’est fait sentir, surtout que le produit était plus disponible dans les boutiques en ligne. Microsoft a dû réagir en étendant son réseau de distribution via des distributeurs tiers. Un échec que la firme a qualifié de succès au point d’en faire un justificatif.

 Toujours est-il que revers ou non, Microsoft lancera d’ici la fin du mois sa Surface Pro, tournée sous Windows 8 Pro avec une architecture Intel. Un gain en puissance pour cette version, à un prix encore plus cher, permettant l’utilisation des applications actuelles s’appuyant sur Windows 7.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here