Grève générale au Kef : Les Kèfois expriment leur ras-le-bol

Au Kef, ce mercredi 16 janvier, le mot d’ordre est à la grève générale. Décidée par la direction de l’Union régionale du Travail, pour dénoncer les promesses non tenues du gouvernement et le non respect des accords conclus avec l’Ugtt sur les questions du chômage et du développement économique dans la région, cette grève semble bien réussie.

L’activité économique est à son plus bas aujourd’hui au Kef. Tous les négoces ou presque sont fermés. Les établissements administratifs aussi, sauf quelques  pharmacies, boulangeries et hôpitaux.

Cette paralysie totale de la ville, voulue par ses habitants, traduit le ras-le-bol des Kéfois contre la marginalisation de leur région et l’insensibilité du gouvernement quant à l’absence, dans cette ville, des conditions du développement. 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here